Archive de décembre 2010

LA VEILLE SUR TWITTER

10 décembre 2010 | Gestion de l'innovation, Gestion stratégique, Twitter | 1 Commentaire

L’information en temps réel

Dans un système où la recherche d’informations va de plus en plus vite, nous avec appris que Twitter était un outil formidable pour assurer une veille. Il propose effectivement l’information en quelques secondes : le REAL TIME.

La veille sur Twitter nous permet de suivre l’actualité sur une thématique choisie, trouver l’information la plus récente, se perfectionner dans un domaine, échanger avec d’autres internautes ou clients ou encore de recueillir des feedbacks sur un produit, un service rendu par notre entreprise.

Débuter sur Twitter n’est pas toujours évident et le fonctionnement de l’outil n’est pas forcément des plus simples lorsque l’on démarre. Afin d’être pleinement fonctionnel, un compte Twitter doit se construire. En effet, au départ nous sommes seuls et pour avoir accès à cette information nous devons nous inscrire auprès d’autres twittos et devenir leur follower. Vous allez rapidement vous apercevoir que, suivant le type de profil que nous suivons, Twitter est très utilisé pour relayer des articles de journal ou de revues, des billets de blog ou de l’information en provenance de l’Internet en général. Derrière l’apparente simplicité de Twitter, se cache pourtant une réalité un peu moins évidente. Twitter fonctionne avec un système de timeline (TL) où les tweets les plus récents viennent s’ajouter au fur et à mesure en repoussant les tweets plus anciens toujours plus loin dans notre page de lecture.

Jusqu’à une cinquantaine de comptes twitter suivis, nous pouvons, si nous nous connectons chaque jour, relire l’ensemble des tweets qui ont été postés pour aller consulter l’ensemble des articles qui nous intéressent et réaliser notre veille. Même si les messages ne sont que de 140 caractères, sous arrivons à suivre, tout au plus, environ 50 à 75 comptes, dépendamment des profils que nous suivons, si nous consacrons environ une heure par jour. C’est après que ça se gâte… 100 comptes suivis, 150, 200, 500 et plus!!! Là, ce n’est plus possible. A peine ouverte notre timeline, le système nous invite à lire les 60 nouveaux tweets qui viennent d’être postés pendant la lecture «rapide» d’un premier article. Mais la veille ne se résume pas à l’observation de la timeline, nous avons besoin de petits outils twitter qui peuvent le faire à notre place ou de façon plus rapide.

La recherche des utilisateurs

À notre arrivée sur Twitter, nous sommes confrontés à la recherche de twittos qui partagent les mêmes intérêts ou préoccupations que nous. Des outils existent pour identifier ces profils.

Mentionmap

Mentionmap est un outil qui permet de visualiser les conversations d’un utilisateur twitter sous une forme cartographique. L’outil présente les relations avec d’autres personnes ou encore les relations liées à des hashtags.

Twellow

Twellow est un annuaire de comptes twitter classés en catégories qui vont du techno au marketing, en passant par les loisirs ou le management. Les comptes ainsi classés présentent pour chaque profil une fiche complète avec une biographie, le nombre de followers, le site web, la situation géographique et les derniers tweets émis par l’utilisateur.

L’utilisation des listes sur Twitter

La deuxième étape, consiste à créer des listes. Il est important de la faire lors de l’adhésion à chaque nouveau twittos pour que ce ne soit pas une charge trop lourde de le faire d’un coup. Le principe d’une liste est de regrouper certains profils suivis et ainsi d’avoir accès à leurs tweets isolés du fouillis que peut devenir une timeline trop fournie. Dans mon cas personnel, j’ai procédé à la création des listes suivantes : Conversations, Personnel, Affaires, Gestion, Techno, que j’utilise pour suivre les twittos qui m’intéressent.

Nous pouvons aussi suivre un groupe de twittos sur un thème sans avoir à follower chaque twittos un par un. Nous n’avons qu’à follower, c’est à dire suivre, la liste proposée par d’autres twittos.

L’utilisation des Hashtags

HastagUn hashtag est un mot, qui ajouté à un tweet, est un moyen simple qui permet de catégoriser les tweets. En utilisant les hashtags, il est possible de regrouper tous les tweets autour d’un même sujet, d’un événement ou encore d’un produit. Les hashtags sont des mots-clés créés en rajoutant un symbole dièse # devant le mot clé.

Ils sont interprétés par le moteur interne Search Twitter et les principaux sites autour de Twitter. En exemple, le hashtag #followfriday permet de recommander des twittos, pratique du vendredi qui a donné ce nom.

La forme d’un journal avec Paper.li

Bien, une fois nos listes créées, il existe un outil simple d’utilisation afin de mettre en forme notre veille. Paper.li organise les liens que les twittos que nous suivons partagent sur Twitter. Là où se trouve l’autre intérêt de Paper.li, c’est que l’outil va aller chercher le contenu des liens qui ont été partagés chaque jour, et va vous en proposer une synthèse triée et organisée sous la forme d’un journal. Paper.li classe les articles par thème, et identifie les articles qui ont fait l’objet de nombreux retweets pour les placer à la «une».

L’outil vous permet de créer vos journaux (10) sur la base de votre profil complet ou de followings que vous suivez, d’un hashtag particulier, #Consultant ou #jeudiconfession ou encore #iPad ou bien d’une liste, celles que nous avons créées.

Une fois que notre journal est développé, nous avons la possibilité de recevoir une alerte par email qui nous informe chaque jour lors de la sortie de la nouvelle édition. L’outil nous permet aussi de rediffuser facilement le contenu de notre veille sur Twitter ou sur Facebook avec l’intégration d’un bouton «J’aime» et d’un bouton «Retweet».

Le moteur de recherche Twitter

On ne l’utilise pas assez souvent mais c’est un outil puissant, les fonctions avancées de Twitter Search donnent de très bons résultats. Nous pouvons spécifier la langue, la phrase, le mot contenus dans les tweets, et définir une temporalité, date à date…

D’autres outils existent et feront l’objet d’un billet complémentaire.

Avez-vous commencé votre veille sur Twitter? Quels outils utilisez-vous?

Références

Mentionmap

http://apps.asterisq.com/mentionmap/#

Twellow

http://www.twellow.com/search?q=&search_cat=

Les listes thématiques de Twitter font leur apparition

http://www.presse-citron.net/les-listes-thematiques-de-twitter-comment-ca-marche

Paper.li le service de presse de Twitter

http://descary.com/leweb-paper-li-le-service-de-presse-de-twitter/

Astuce pour faire de la veille sur Twitter

http://blog.shaze.net/index.php/2009/06/20/astuce-pour-faire-de-la-veille-avec-twitter/

LA SAUVEGARDE DES FAVORIS

2 décembre 2010 | Gestion stratégique, Outils technologiques | 0 Commentaires

J’ai appris à l’usage l’importance de la sauvegarde des favoris (signets) de mon navigateur web. Une mise à jour problématique, un problème mécanique ou encore un changement d’équipement nous rend vulnérable à la perte de nos favoris de navigation sur l’Internet. Ceci peut représenter un préjudice important parce qu’ils représentent dans certains cas plusieurs heures de travail et de veille sur l’Internet. Dans un billet antérieur, je vous ai signalé l’existence de certains outils de partage de signets (Delicious, Diigo), toutefois, dans ce billet, j’aborderai l’angle de la sauvegarde de favoris pour un usage personnel. Deux options s’offrent à l’utilisateur : La sauvegarde sur un support interne et la sauvegarde sur un lecteur externe ou encore la sauvegarde sur le web.

La sauvegarde sur des supports personnels.

Dans Internet Explorer 8, une fonction d’importation-exportation est intégrée dans le menu fichier de la barre d’outils principale et permet d’exporter les favoris, flux et cookies vers un fichier de votre disque dur interne ou externe.

Favoris Internet Explorer

Favoris Internet Explorer

Pour le navigateur Firefox, dans la barre d’outils principale, sous le menu Marque-pages, il existe une fonction qui permet d’organiser vos favoris.

Signets Firefox

Favoris Firefox

Une nouvelle fenêtre permet d’accéder au menu d’importation et de sauvegarde.

Sauvegarde Firefox

Sauvegarde des favoris Firefox

Pour les utilisateurs de Google Chrome, à l’extrême droite sur la barre d’outils principale il y a un bouton pour personnaliser et contrôler Google Chrome qui ouvre un menu identifiant le gestionnaire de favoris.

Signets Chrome

Favoris Chrome

Ce gestionnaire ouvre une nouvelle fenêtre qui permet d’organiser les favoris et la fonction exportation permet de les sauvegarder dans un fichier.

Sauvegarde signets Chrome

Sauvegarde favoris Chrome

Pour le navigateur Safari, c’est la même procédure que pour le navigateur Internet Explorer et la fonction se retrouve sous la barre d’outils principale dans exporter des favoris.

Signets Safari

Favoris Safari

Vous pouvez classer le fichier dans un dossier de votre choix qui viendra doubler celui qui est habituellement placé sous le répertoire C : /documents and settings/nom d’utilisateur/favoris. Il est important d’identifier un lieu de sauvegarde où vous pouvez repérer le fichier facilement plus tard. Vous pouvez aussi sauvegarder ce fichier dans un support externe, clé USB ou encore disque dur externe qui offrent une meilleure protection surtout lorsqu’il y a des problèmes mécaniques avec l’ordinateur.

La sauvegarde sur le web

Certains services gratuits de sauvegarde de favoris existent aussi sur le Web. Dans un billet précédent, j’ai mentionné Delicious et Diigo, mais il existe aussi une formule qui permet d’enregistrer des liens vers vos sites Web préférés et d’y accéder ensuite à partir de n’importe quel ordinateur, n’importe où dans le monde. Il s’agit de Yahoo favoris. 

http://fr.bookmarks.yahoo.com/

Le navigateur Firefox offre aussi en module complémentaire une application Xmarks qui permet de synchroniser vos favoris avec une base de donnée en ligne dont vous êtes l’utilisateur.

http://www.xmarks.com/

L’effort demandé pour la sauvegarde est minime si on prend en considération que c’est parfois le résultat de nombreuses années de navigation et de veille qui sont intégrés dans ce fichier. En gestion des risques, c’est un investissement significatif dans une gestion efficiente de l’information.

Avez-vous d’autres outils que je ne connais pas? Merci d’avance pour l’information et je me ferai un plaisir de partager.

Références

Sauvegarder les signets

http://trancool.fr/comment-sauvegarder-signets-firefox-chrome-opera-safari/

Le carnet de signets

http://ntic.org/formation/tic/francais/modules/3csignets.php

La sauvegarde des favoris

http://www.pcastuces.com/newsletter/adj/1415.htm

twitter widget