Articles taggés ‘Identité numérique’

LES PREMIERS PAS SUR TWITTER

14 septembre 2010 | Twitter | 0 Commentaires

L’ouverture de compte

Pour vous inscrire à un compte Twitter, vous devez inscrire votre nom et prénom puis choisissez un nom d’utilisateur (pseudonyme) court, le plus court possible afin de protéger la limite des 140 caractères de vos tweets, et si l’on vous cite,protéger la consommation des caractères par la personne qui vous cite. Ce pseudonyme ne peut pas être changé par la suite; choisissez-en un qui ne vous couvrira pas de ridicule dans 10 ans. Lors de votre inscription, vous pouvez déjà vous inscrire, selon vos intérêts, comme «following» auprès de membres suggérés par les gestionnaires de l’application : Actualités, humour, musique, techno ou encore entreprises. Il vous est aussi possible de rechercher des amis à partir de certaines listes de courriel ou encore du réseau social LinkedIn. Vous allez recevoir une note de votre inscription dans votre boîte courriel que vous avez identifiéà votre inscription, vous demandant une confirmation de votre inscription. Ceci complète l’étape de l’inscription.

Dans un deuxième temps, vous devrez paramétrer votre compte : Précisez votre fuseau horaire: GMT -5.00 Eastern time,Canada USA. Twitter fonctionne tout le temps dans le monde entier. Vous donnerez des indications à vos followers sur vos disponibilités.

Dans profil, rajoutez votre « site Internet »: ce peut être l’adresse de votre site, mais aussi votre blog, si vous en avez un ou encore votre profil social de LinkdeIn ou Facebook. Vous avez intérêt à compléter votre bio en vous décrivant en 160 caractères: c’est important car les twittos font souvent des recherches avant de s’inscrire comme «follower». Saisissez votre localisation: ville, province ou pays; évitez la géolocalisation car elle peut vous apporter des désagréments lors de vos activités personnelles si vous utilisez Twitter sur mobile. Ne protégez pas vos tweets sinon, n’utilisez pas Twitter. C’est une règle de base. Ajoutez votre propre avatar immédiatement, si possible, une image de vous, dans la limite de 700ko. Il est suggéré de ne pas le modifier, parce qu’il peut causer des dérangements aux followers en cas de changement.

Les règles d’usage du débutant

Suivez vos amis, contactez les pour leur demander qui vous aurez intérêt à suivre. Vous pouvez aussi utiliser une application en temps réel des liens Twitter : http://apps.asterisq.com/mentionmap. Vous avez accès à la liste des followers que vous suivez et en vous déplaçant sur ce membre, vous verrez les personnes qui le suivent. Vous pouvez en ayant accès à leur profil, vous inscrire à leur tweets. Vous y retrouverez facilement quelques dizaines de comptes en relation avec vos centres d’intérêts. Vos premiers tweets doivent venir de votre expertise, afin de l’asseoir dès le début. Vous pouvez également poser une question dès que vous aurez quelques followers, mais n’en attendez pas forcément une réponse. Il faudra donner beaucoup, avant de recevoir un peu. La page d’accueil où s’affichent les tweets de ceux que vous suivez s’appelle la «timeline». N’hésitez pas à répondre aux questions qui apparaissent dans votre timeline en cliquant sur le lien “Répondre” qui apparaît à droite du tweet et non pas le lien “Retweeter”. Si un tweet vous parait pertinent, et correspond à l’image que vous souhaitez véhiculer, vous pouvez cliquer sur le lien “Retweet” et il apparaitra alors dans la timeline de vos followers, exactement comme vous le voyez. Si vous voyez passer un Retweet, cliquez sur le @pseudonyme, et suivez-le s’il vous paraît pertinent. Dans Twitter, une attention particulière a été apportée aux adresses de sites ou pages internet. (url uniform ressource locator). Elles sont parfois longues et vous n’avez que 140 caractères pour votre tweet. Utilisez des raccourcisseurs qui feront l’affaire. Inscrivez-vous sur bit.ly. Une nouvelle fonctionnalité de Twitter est aussi disponible depuis peu.

Parmi les règles d’utilisation de Twitter, il y a l’utilisation des hashtags. Ce sont des mots clés, commençant par “#”; ils donnent un sens au tweet, sans qu’il soit nécessaire d’utiliser trop de ces précieux 140 caractères, et permettent de suivre les tweets sur le même sujet. Ne mettez pas de caratères accentués dans les hashtags, et n’hésitez pas à souligner chaque mot par une majuscule, pour plus de lisibilité. Les deux hashtags les plus connus globalement: #FF ou #FollowFriday qui permet de citer les @pseudonyme que vous conseillez à vos followers. Comme son nom l’indique, il n’est utilisé que le vendredi. Le second le plus utilisé est #MM #MusicMonday qui vous permet de partager vos coups de coeur musicaux préférés du week-end. Vous verrez qu’il existe également plein d’autres hashtags en fonction du contexte.

Twitter permet aussi l’envoi de messages directs, ou DM. Pour cela, il faut que votre destinataire soit votre following. On accède à cette fonctionnalité en cliquant sur le lien “Messages privés” dans la colonne de droite. Il peut arriver que vos followers vous demandent une information en DM. Répondez leur par ce biais. De même, n’encombrez pas votre timeline d’échanges personnels, sauf s’ils sont très pertinents pour vos followers. Les DM sont là pour ça. Twitter met en avant les informations les plus citées dans l’instant présent, au travers de sa section «À la une»: en cliquant sur l’un des liens, vous serez informé en temps réel d’un évènement qui se passe quelque part sur la planète. Il est possible de n’afficher que les tendances propres à son pays, ou à sa ville, selon les disponibilités. Si vous souhaitez qu’un tweet soit commenté, laissez un peu de place, caractères; il ne sera re-tweeté (RT) facilement que si votre follower à de la place pour y glisser votre @pseudonyme. Enrichissez vos tweets: ajoutez systématiquement des urls courtes dirigées vers un contenu riche ou vers des images pertinentes.

Twitter est un outil collaboratif et social qui repose sur quelques règles de société : Soyez actifs, inter-agissez, répondez, prenez la parole. Ne pas crier : la lettre majuscule est perçue comme le fait de crier sur le Web. Ne pas insulter ou du moins essayer de ne pas insulter, passer en privé pour dire des choses que tout le monde n’a pas besoin de savoir et envoyer un message privé, Enfin partir du principe que tout le monde n’a pas d’obligation de me répondre. Si des followers font des RT sur vos tweets, faites un tweet de remerciement collectif, en les inscrivant dans le même tweet. Quand vous avez un nouveau follower, il existe une règle de bienséance pour lui souhaitez la bienvenue.

Bien sûr, vous pouvez me suivre sur Twitter : @plojea01 vous êtes les bienvenus. Et n’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions : http://www.gestionove,ca

Documents de référence

Kriisiis.Fr Social média blog

http://www.kriisiis.fr/index.php/10-principes-que-les-debutants-sur-twitter-doivent-comprendre/

http://www.kriisiis.fr/index.php/le-guide-du-debutant-sur-twitter-en-100-etapes-conseils-et-outils/

Conseils marketing.fr

http://www.conseilsmarketing.fr/ebook-gratuit-%E2%80%9Cle-mini-guide-pro-pour-twitter%E2%80%9D-par-conseilsmarketingfr

Thoma Daneau

http://www.mieuxconnaitre.com/twitter/cest-quoi-twitter-et-comment-ca-marche-prise-2-un-peu-plus-de-realisme

Patrick Barrabé

http://sites.google.com/site/onlinetutos/home/twitter/guide-du-debutant

CONSEILS SUR VOS PARAMÈTRES FACEBOOK

9 septembre 2010 | Identité numérique, Outils technologiques | 0 Commentaires

 

Avec l’arrivée de certains nouveaux amis virtuels, j’ai constaté que plusieurs amis rendaient disponibles à l’ensemble de l’Internet, certaines informations sensibles à un vol d’identité numérique. Je vais vous entretenir dans ce billet des paramètres de confidentialité qui vont vous aider à protéger votre identité numérique sur votre page personnelle FACEBOOK. Depuis avril 2010 les dirigeants du réseau social ont modifié leur politique de confidentialité et les nouvelles règles imputent aux membres participants la responsabilité de configurer leurs paramètres de confidentialité.

À l’ouverture de compte, certaines informations vous ont été demandées lors de l’ouverture de votre compte  : votre Nom, Prénom, Courriel, Mot de passe, Sexe et la Date de naissance. Ces informations étaient obligatoires pour la création de votre compte. Mais certains éléments de configuration vous permettent de protéger ces données.

Lors de votre connexion sur votre page Facebook, vous arrivez sur votre mur (Babillard) et en haut à gauche, sous votre photo (Avatar) vous avez les éléments de votre compte : Messages, Événements, Photos et section importante, les Amis. À la base, il est important de réfléchir aux personnes que vous autorisez à devenir vos amis. Dès que vous acceptez une personne comme ami, elle peut accéder à vos informations personnelles. Pour la sécurité de votre identité numérique, il s’agit de montrer avec restriction une version partielle de votre profil et la façon de faire consiste à créer les listes d’amis : Personnel, professionnel, connaissances, collègue de travail, famille et autres que vous jugerez utiles.

Pour créer des listes adaptées à votre situation, il faut aller en haut à gauche dans l’onglet «Amis»: Il y a d’abord le téléchargement de vos amis actuels et à partir de ce groupe vous pouvez les classer selon vos préférences de regroupement. Vous pouvez aussi utiliser l’outil de recherche ou encore répondre à certaines suggestions des gestionnaires de Facebook pour compléter vos listes d’amis. C’est la première étape.

Par la suite vous aurez accès dans la section profil, en haut à gauche au coté de votre avatar, aux composantes de votre identité numérique. Ce sont : Informations générales, Photo, Relations, Goûts et intérêts, Coordonnées. En sélectionnant afficher mon profil, vous pourrez voir ce que vos amis peuvent consulter sur votre identité. Vous êtes invités à inscrire les informations demandées. Et il y a de nombreuses informations sensibles que vous déciderez de rendre disponible ou cacher à vos amis de Facebook. N’oubliez surtout pas d’indiquer que vous ne voulez pas que votre date de naissance soit affichée à tout le monde sur votre profil. À réserver pour un groupe restreint de préférence.

Ensuite, sur la ligne en haut à l’extrême droite, vous abordez le cœur de l’opération, la définition des paramètres. Ouvrir la rubrique Paramètres de confidentialité et vous avez deux sections : Informations de base et Partage sur Facebook.

Dans la section Informations de base, les trois éléments du haut, ne peuvent être personnalisés que pour certains groupes, vous devez choisir si vous les rendez accessibles à tout le monde, les amis de mes amis ou mes amis seulement. Les quatre éléments suivants peuvent être personnalisés à vos différents groupes. Dans chacun des cas, vous devez cliquer sur l’encadré pour voir les choix qui vous sont donnés. Après vos choix, vous pouvez voir l’aperçu de votre profil.

Vous devez retourner dans les paramètres de confidentialité pour compléter la section deux, Partage sur Facebook. Vous avez le tableau actuel de partage et pour le modifier, vous devez en bas, à la fin du tableau, ouvrir l’onglet «Personnaliser vos paramètres» Les trois sections s’intitulent : «Choses que je partage», «Choses que les autres partagent», «mes coordonnées». Dans la section «les choses que les autres partagent», je vous conseille de ne pas permettre aux autres personnes, même vos amis actuels de placer des «post» (commentaires) sur votre babillard. N’oubliez pas de décocher la case pour laquelle mes amis peuvent écrire sur mon babillard.

Pour la section des Coordonnées, ce sont des informations sensibles qui ne méritent pas une large diffusion. Je vous recommande d’en limiter l’accès à vous seulement. Vous minimiserez ainsi la sollicitation inconvenante. Vous pourrez par la suite, visualiser votre profil

Dans l’ensemble, je vous recommande de ne permettre l’accès qu’à votre liste d’amis personnels pour les éléments : Photos et vidéos dans lesquelles je suis identifié, et commenter mes publications.

Pour votre visibilité vous pouvez aussi vérifier quelles seront les informations qui seront relevées par le moteur de recherche sur Facebook en ouvrant la section applications et site web et en demandant de modifier les paramètres. Vous aurez accès à la dernière ligne du tableau à la recherche publique. En l’ouvrant vous pourrez y voir l’aperçu si vous cliquez sur le lien.

Réfléchissez à la manière dont vous voulez utiliser Facebook. Si c’est seulement pour rester en contact avec les amis personnel, il est préférable de restreindre l’information à ce seul groupe. 20% des utilisateurs rendent leurs photos accessibles à tout le monde et donne accès à des intimités sur leur vie sociale et privée qui peuvent poser d’importants désagréments actuels et futurs.

Salutations et bon succès!

Références :

Guide de gestion de la réputation en ligne

http://www.scribd.com/doc/33860830/Guide-de-gestion-de-la-reputation-en-ligne

Bien utiliser Facebook

http://www.geekeries.com/2010/04/22/bien-utiliser-facebook-n%C2%B01-regler-ses-parametres-de-confidentialite/

Je protège mon identité sur Internet

http://monidentite.isiq.ca/documents/guide_facebook2009.pdf

twitter widget