Articles taggés ‘Micro-Blogging’

LA VEILLE SUR TWITTER

10 décembre 2010 | Gestion de l'innovation, Gestion stratégique, Twitter | 1 Commentaire

L’information en temps réel

Dans un système où la recherche d’informations va de plus en plus vite, nous avec appris que Twitter était un outil formidable pour assurer une veille. Il propose effectivement l’information en quelques secondes : le REAL TIME.

La veille sur Twitter nous permet de suivre l’actualité sur une thématique choisie, trouver l’information la plus récente, se perfectionner dans un domaine, échanger avec d’autres internautes ou clients ou encore de recueillir des feedbacks sur un produit, un service rendu par notre entreprise.

Débuter sur Twitter n’est pas toujours évident et le fonctionnement de l’outil n’est pas forcément des plus simples lorsque l’on démarre. Afin d’être pleinement fonctionnel, un compte Twitter doit se construire. En effet, au départ nous sommes seuls et pour avoir accès à cette information nous devons nous inscrire auprès d’autres twittos et devenir leur follower. Vous allez rapidement vous apercevoir que, suivant le type de profil que nous suivons, Twitter est très utilisé pour relayer des articles de journal ou de revues, des billets de blog ou de l’information en provenance de l’Internet en général. Derrière l’apparente simplicité de Twitter, se cache pourtant une réalité un peu moins évidente. Twitter fonctionne avec un système de timeline (TL) où les tweets les plus récents viennent s’ajouter au fur et à mesure en repoussant les tweets plus anciens toujours plus loin dans notre page de lecture.

Jusqu’à une cinquantaine de comptes twitter suivis, nous pouvons, si nous nous connectons chaque jour, relire l’ensemble des tweets qui ont été postés pour aller consulter l’ensemble des articles qui nous intéressent et réaliser notre veille. Même si les messages ne sont que de 140 caractères, sous arrivons à suivre, tout au plus, environ 50 à 75 comptes, dépendamment des profils que nous suivons, si nous consacrons environ une heure par jour. C’est après que ça se gâte… 100 comptes suivis, 150, 200, 500 et plus!!! Là, ce n’est plus possible. A peine ouverte notre timeline, le système nous invite à lire les 60 nouveaux tweets qui viennent d’être postés pendant la lecture «rapide» d’un premier article. Mais la veille ne se résume pas à l’observation de la timeline, nous avons besoin de petits outils twitter qui peuvent le faire à notre place ou de façon plus rapide.

La recherche des utilisateurs

À notre arrivée sur Twitter, nous sommes confrontés à la recherche de twittos qui partagent les mêmes intérêts ou préoccupations que nous. Des outils existent pour identifier ces profils.

Mentionmap

Mentionmap est un outil qui permet de visualiser les conversations d’un utilisateur twitter sous une forme cartographique. L’outil présente les relations avec d’autres personnes ou encore les relations liées à des hashtags.

Twellow

Twellow est un annuaire de comptes twitter classés en catégories qui vont du techno au marketing, en passant par les loisirs ou le management. Les comptes ainsi classés présentent pour chaque profil une fiche complète avec une biographie, le nombre de followers, le site web, la situation géographique et les derniers tweets émis par l’utilisateur.

L’utilisation des listes sur Twitter

La deuxième étape, consiste à créer des listes. Il est important de la faire lors de l’adhésion à chaque nouveau twittos pour que ce ne soit pas une charge trop lourde de le faire d’un coup. Le principe d’une liste est de regrouper certains profils suivis et ainsi d’avoir accès à leurs tweets isolés du fouillis que peut devenir une timeline trop fournie. Dans mon cas personnel, j’ai procédé à la création des listes suivantes : Conversations, Personnel, Affaires, Gestion, Techno, que j’utilise pour suivre les twittos qui m’intéressent.

Nous pouvons aussi suivre un groupe de twittos sur un thème sans avoir à follower chaque twittos un par un. Nous n’avons qu’à follower, c’est à dire suivre, la liste proposée par d’autres twittos.

L’utilisation des Hashtags

HastagUn hashtag est un mot, qui ajouté à un tweet, est un moyen simple qui permet de catégoriser les tweets. En utilisant les hashtags, il est possible de regrouper tous les tweets autour d’un même sujet, d’un événement ou encore d’un produit. Les hashtags sont des mots-clés créés en rajoutant un symbole dièse # devant le mot clé.

Ils sont interprétés par le moteur interne Search Twitter et les principaux sites autour de Twitter. En exemple, le hashtag #followfriday permet de recommander des twittos, pratique du vendredi qui a donné ce nom.

La forme d’un journal avec Paper.li

Bien, une fois nos listes créées, il existe un outil simple d’utilisation afin de mettre en forme notre veille. Paper.li organise les liens que les twittos que nous suivons partagent sur Twitter. Là où se trouve l’autre intérêt de Paper.li, c’est que l’outil va aller chercher le contenu des liens qui ont été partagés chaque jour, et va vous en proposer une synthèse triée et organisée sous la forme d’un journal. Paper.li classe les articles par thème, et identifie les articles qui ont fait l’objet de nombreux retweets pour les placer à la «une».

L’outil vous permet de créer vos journaux (10) sur la base de votre profil complet ou de followings que vous suivez, d’un hashtag particulier, #Consultant ou #jeudiconfession ou encore #iPad ou bien d’une liste, celles que nous avons créées.

Une fois que notre journal est développé, nous avons la possibilité de recevoir une alerte par email qui nous informe chaque jour lors de la sortie de la nouvelle édition. L’outil nous permet aussi de rediffuser facilement le contenu de notre veille sur Twitter ou sur Facebook avec l’intégration d’un bouton «J’aime» et d’un bouton «Retweet».

Le moteur de recherche Twitter

On ne l’utilise pas assez souvent mais c’est un outil puissant, les fonctions avancées de Twitter Search donnent de très bons résultats. Nous pouvons spécifier la langue, la phrase, le mot contenus dans les tweets, et définir une temporalité, date à date…

D’autres outils existent et feront l’objet d’un billet complémentaire.

Avez-vous commencé votre veille sur Twitter? Quels outils utilisez-vous?

Références

Mentionmap

http://apps.asterisq.com/mentionmap/#

Twellow

http://www.twellow.com/search?q=&search_cat=

Les listes thématiques de Twitter font leur apparition

http://www.presse-citron.net/les-listes-thematiques-de-twitter-comment-ca-marche

Paper.li le service de presse de Twitter

http://descary.com/leweb-paper-li-le-service-de-presse-de-twitter/

Astuce pour faire de la veille sur Twitter

http://blog.shaze.net/index.php/2009/06/20/astuce-pour-faire-de-la-veille-avec-twitter/

FACEBOOK, TWITTER, LINKEDIN ET VOUS…

13 août 2010 | Facebook, LinkedIn, Outils technologiques, Twitter, Web Marketing | 4 Commentaires

Le réseautage social existe depuis que les humains se sont constitué en société. Il peut s’opérer de façon formelle, groupes scolaires, religieux, politiques ou encore informelle, clubs sportifs, danse sociale, clubs sociaux, agences de rencontres. Avec l’arrivée d’Internet, une nouvelle dimension est apparue. Des applications informatiques se sont développées afin de relier des amis, des membres d’une même entreprise, des utilisateurs d’une technologie particulière ou encore des groupes de professionnels. Ces applications sont aussi beaucoup utilisées pour s’assurer une visibilité artistique. On appelle le phénomène le Web social.

L’utilisateur d’internet n’est plus seulement un visiteur de pages, le plus souvent statiques, mais aussi un participant aux échanges entre internautes individuels ou encore commerciaux et d’affaires. Relativement nouveau, le phénomène mondial date de 1995 et le Québec, pour sa part, vient de voir apparaître au cours des dernières années un développement significatif des adhésions aux réseaux sociaux. Il existe en 2010 plus de 200 dont les plus connus sont: Facebook, Twitter, LinkedIn.

Facebook est un réseau social destiné à rassembler des personnes proches ou inconnues. Un ami dans le monde de Facebook est quelqu’un avec lequel on est connecté par le biais d’intérêts communs. Contrairement aux amis de la vraie vie, ce n’est pas la proximité physique ou géographique qui nous rapproche des gens, sur le Web, c’est plutôt la proximité des idées.
En décembre 2009, le réseau comptait 350 millions de membres dont 2,45 millions au Québec 2009, 71% vivent dans la région métropolitaine.
Facebook est né à Harvard en février 2004, et constituait un réseau social fermé pour les étudiants. Le site est ouvert à tous depuis septembre 2006. Il est depuis avril 2010 le site le plus visité au monde avant Google.
La principale composante est constituée de notes d’un maximum de 404 mots (Post) sur son mur personnel à l’intention de ses amis. On peut aussi y partager des photos et des vidéos. Une page adepte (fan page) est accessible à tout adhérant après que celui-ci dispose d’une banque de 25 amis. 61% des usagers Facebook ont 35 ans et plus. L’âge moyen des usagers américains est 38.4 ans

Twitter est un service de micro-blogging créé en 2006 à San Francisco et comptait en décembre 2009, 75 millions de membres. Le réseau a connu une croissance au cours des 12 derniers mois de 1000% et ses prévisions en 2010 le portent à 100 millions de membres.
Twitter est un outil de réseau social qui permet à l’utilisateur d’envoyer gratuitement des messages brefs d’un maximum de 140 caractères, appelés tweets (gazouillis), par Internet, par messagerie instantanée ou par SMS (Short message service).
Des 75 millions d’utilisateurs mensuels de twitter, 15 millions sont des membres actifs, dont environ la moitié publient un billet ou un tweet quotidiennement. Certaines règles d’utilisation, la Bienvenue, le Retweet, le Hashtags (#), les messages directs DM, l’URL raccourcis amènent une certaine convivialité entre les participants (tweetos).
De nombreuses applications complémentaires pour téléphones mobiles ont été développées et ont contribué à sa croissance rapide.
Au Québec, 43% des personnes connaissent Twitter, et 2% sont utilisateurs en juin 2009, ce qui représente 120 000 personnes. Des femmes (53%) en plus grand nombre que les hommes (47%) dont l’âge moyen des utilisateurs est de 31 ans. Ils proviennent à 92,5% de la grande région métropolitaine de Montréal. 92,4% suivent entre 1 et 100 personnes et 7% ne suivent personne

LinkedIn est un service en ligne qui permet de construire et d’agréger son réseau professionnel. Sa création remonte en 2003 et le réseau compte dans le monde 50 millions de professionnels, de plus de 150 secteurs d’activités dans 200 pays. Il fonctionne sur le principe de la connexion. Pour entrer en contact avec un professionnel, il faut le connaître auparavant ou qu’une de nos connexions intervienne. Il favorise la création de groupes: cercles de réflexion et d’échanges professionnels et valorise autant le contact virtuel que le contact réel.
Pour ses membres, c’est un outil de gestion de réputation en ligne et de personal branding. Les réseaux sociaux comme MySpace ou Facebook ne sont pas considérés comme des concurrents directs, mais comme des complémentaires;
Le concept de base sur lequel a été bâti LinkedIn est la théorie des 6 degrés de séparation, qui dit que quiconque sur la planète est au maximum à six contacts de toutes autres personnes

Il en existe d’autres qui pourront vous être présentés dans un futur billet.

J’en suis! Et vous quelle est votre adhésion et votre participation aux réseaux sociaux?

Merci, Le blogue de Samuel Parent
http://titaninteractif.wordpress.com/2009/11/06/performance-des-reseaux-sociaux-epoustouflant/

twitter widget