YOUTUBE ET LES AUTRES RÉSEAUX DE PARTAGE DU WEB 2.0

2 septembre 2010

Avec les réseaux sociaux les plus connus, que sont Facebook, 500 millions d’adhérents à ce jour, Twitter, 105 millions en avril 2010 et des adhésions de 300000 utilisateurs par jour, LinkedIn, qui présente des chiffres de 70 millions d’utilisateurs dans 200 pays et augmente d’une nouvelle inscription à chaque seconde, YouTube constitue l’outil de partage le plus connu. Facebook est un réseau social destiné à rassembler des personnes proches ou inconnues, Twitter est un réseau de micro blogging, tandis que LinkedIn est un service en ligne qui permet de construire et d’agréger son réseau professionnel. YouTube entre dans la zone de partage un peu plus particulière de l’image

YouTube est la plus grosse plateforme vidéo du web ; rachetée par Google fin 2006 elle a remplacé Google Vidéo. YouTube est un service gratuit de partage de vidéos en ligne permettant à tout le monde de visionner et de partager des vidéos envoyées par les membres. YouTube permet aux gens de télécharger facilement et de partager des clips vidéo sur www.YouTube.com et sur des sites Web de l’Internet, des appareils mobiles, dans les blogs ou encore dans des courriels.

Le site a été créé en février 2005 par trois anciens employés de PayPal en Californie. Il emploie la technique Adobe Flash pour afficher toutes sortes de vidéos. En octobre 2006, Google a annoncé son acquisition pour 1,65 milliard $us. Il est après Facebook et Google le troisième site le plus visité au monde selon Alexa. Son interface est déclinée pour 23 pays en 28 langues. Environ 24 heures de vidéos sont uploadées par les internautes chaque minute qui passe.  La plupart des vidéos du site peuvent être visualisées par tous les internautes, tandis que seules les personnes inscrites peuvent envoyer des vidéos de façon illimitée. Les concurrents sont Dailymotion (France) , Myvideo (Allemagne). La vidéo “Lady Gaga – Bad Romance” a été vue plus de 212 millions de fois par les utilisateurs du site. Une autre vidéo qui conquis une large audience de 90 millions de spectateurs ; “Susan Boyle – Britain’s so Talented”. YouTube n’en finit pas de grossir, en attendant d’être rentable pour Google

Flickr est un site web gratuit de partage de photos et de vidéos, avec certaines fonctionnalités payantes tant pour des photos personnelles que pour des photographes professionnels. D’abord un projet de création de deux personnes de Vancouver, la création du site remonte en 2004 sous la paternité de Yahoo une société de services sur Internet, opérant notamment un portail Web. En novembre 2009, le site hébergerait plus de 4 milliards de photos et accueillerait plus de 54 millions de visiteurs uniques par an. Les comptes gratuits permettent d’entreposer et de partager 200 photos par mois et un compte professionnel coute environ 25,00 $ par an pour un usage illimité. L’interface de Flickr permet de gérer ses photos de manière rapide et interactive: il est ainsi possible de saisir les mots-clés, titre et descriptif de chaque image et de voir la page finale mise à jour immédiatement, sans avoir besoin de recharger quoi que ce soit.

Slideshare a été développé pour l’hébergement et le partage de présentations PowerPoint ou encore de documents de la suite Office, (OpenOffice, Microsoft Office) ainsi que d’autres types de fichiers. Vous uploadez votre fichier et celui-ci est ensuite accessible sur le site en quelques clics. L’application transforme les fichiers et permet de les lire dans un lecteur flash qui vous permet de naviguer très facilement entre les pages (slides) de votre fichier. Slideshare est également une vraie mine d’or puisque vous accédez à tous les fichiers uploadés sur le site par les autres membres du site. On y trouve notamment des présentations des grandes sociétés qui mettent leurs documents suite à des conférences ou encore des individus qui veulent partager leurs connaissances. L’intérêt étant que vous pouvez télécharger chaque document au format pdf suite à une inscription obligatoire. La taille maximale d’un fichier supporté est 100 Mo.

Tout le côté interaction est bien développé. Vous pouvez partager toutes vos trouvailles sur les réseaux sociaux les plus connus mais aussi poursuivre votre recherche via des mots-clés ou encore via une liste de documents jugés similaires par le site.

Scribd est un site communautaire proposant à ses utilisateurs de partager des documents texte. Le site est ainsi comparable à YouTube, à ceci près que le type de contenu véhiculé est différent. Il peut s’agir de recettes de cuisine, des recueils de blagues ou encore de conseils pratiques. Plusieurs sortes de documents peuvent y être partagées, comme le doc, pdf, txt, ppt, xls, ps ou lit. Une fois les fichiers partagés, ils peuvent être visionnés par n’importe quel visiteur. Un élément intéressant de cette formule d’utilisateur du iPapier est une fonction eCommerce qui s’est développée, le Scribd Store, afin de permettre aux vendeurs de livres d’augmenter leurs réseaux de distribution.

Digg est un site Internet communautaire qui a pour but de faire noter et voter les utilisateurs sur une page web intéressante et proposée par un utilisateur. Typique du phénomène « Web 2.0 ». Il dispose de plusieurs catégories, telles: Technologie, Sciences, Monde et Affaires, Sports, Divertissement et Jeux, qui sont divisées en sous catégories. Les nouveaux articles et les sites Web soumis par les utilisateurs sont notés par d’autres utilisateurs. Si une proposition remporte le succès nécessaire, elle est affichée sur la page d’accueil. Les lecteurs peuvent voir tous les articles soumis par d’autres utilisateurs dans la section digg/News/Upcoming du site. Dès qu’un article reçoit assez de votes, il apparaît sur le page principale de Digg. À l’inverse, si l’article ne reçoit pas assez de votes ou si différents utilisateurs reportent un problème avec celui-ci, il est placé dans la catégorie Digg all, d’où il est susceptible d’être supprimé.

Netlog est un site belge de réseautage social destiné à rencontrer des personnes, un peu le même style que Facebook. Il rassemblerait plus de 69 millions de membres à travers le monde et est disponible en 27 langues. Netlog utilise une technologie de localisation qui lui permet de cibler géographiquement et de personnaliser son contenu en fonction du profil de chaque membre. Ceci donne aux membres des facilités de recherche des autres membres dont le profil correspond à leur classe d’âge et à leur région.

Je n’ai pas abordé le BLOG qui est une partie maitresse du Web 2.0. Il sera l’objet d’un prochain billet.

Les avez-vous visité ? Quelles sont vos impressions ?

Print Friendly

Libellés: , , ,

Article publié sous les rubriques:Outils technologiques, Slideshare, Web Marketing, YouTube

twitter widget
Get Adobe Flash player